Âge minimum pour participer aux Journées mondiales de la jeunesse

mercredi, mai 14, 2014

Powers PatrickÀ sa réunion du printemps 2014, le Conseil permanent de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) a examiné une résolution adoptée par l’Assemblée des évêques catholiques de l’Ontario (AECO) lors de sa plénière qui a eu lieu plus tôt cette année, qui appuie la CECC dans ses efforts d’établir un âge minimum pour les jeunes participant à la Journée mondiale de la jeunesse (JMJ). Les évêques de l’Ontario ont soulevé les difficultés encourues pour assurer la supervision et la sécurité des mineurs pendant la JMJ de 2013, à Rio de Janeiro. Ils ont également remarqué récemment les efforts déployés par les agents de voyage pour que des jeunes âgés d’aussi peu que 14 ans puissent participer aux prochaines Journées mondiales de la jeunesse, ce qui pourrait représenter de sérieux risques pour les diocèses. Comme il a été résolu par l’AECO et recommandé par le Bureau de direction de la CECC, le Conseil permanent conseille fortement aux diocèses du Canada d’établir l’âge minimum à 18 ans pour les jeunes qui participeront aux prochaines Journées mondiales de la jeunesse. Les prochaines JMJ seront en Pologne en 2016.

Mgr Patrick Powers, P.H.
Secrétaire général
Conférence des évêques catholiques du Canada