Déclaration par la Consultation théologique entre orthodoxes et catholiques d’Amérique du Nord au sujet des restrictions sur le ministère des prêtres mariés appartenant aux Églises catholiques orientales en Amérique du Nord

vendredi, juin 6, 2014

La Consultation théologique entre orthodoxes et catholiques d’Amérique du Nord qui s’est rencontrée plus tôt cette semaine à New Hampshire a publié une déclaration. Cette année marque le 85e anniversaire de la promulgation du décret Cum data fuerit par la Sacrée Congrégation des Églises orientales, qui a imposé des restrictions sur le ministère des prêtres mariés gréco-catholiques ruthènes aux États-Unis. Éventuellement, des restrictions semblables ont été considérées pour les prêtres appartenant aux Églises catholiques orientales à travers l’Amérique du Nord. De son côté, il y a plusieurs décennies, la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) a confirmé publiquement que les évêques catholiques du Canada n’avaient en principe aucune objection à ce que les prêtres mariés catholiques orientaux exercent leur ministère au Canada, conformément à la discipline et à la pratique de leur Église sui iuris respective.

La CECC participe à la Consultation théologique entre orthodoxes et catholiques d’Amérique du Nord. Ses délégués actuels sont le Père Peter Galadza, prêtre de l’Éparchie ukrainienne catholique de Toronto et de l’Est du Canada, qui est également titulaire de la chaire de la famille Kule et professeur de liturgie à la Metropolitan Andrey Sheptytsky Institute of Eastern Christian Studies de l’Université Saint-Paul à Ottawa, et le Père Damian MacPherson, S.A., directeur des affaires œcuméniques et interreligieuses pour l’archidiocèse de Toronto. Mgr Joseph W. Tobin, archevêque d’Indianapolis, est l’évêque catholique accompagnateur et le coprésident du dialogue.

Lien à la déclaration (en anglais seulement)