Prix cinéma 2011 de Communications et Société à Rouyn-Noranda

mercredi, novembre 23, 2011

cetslogoDans le cadre du 30e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, Québec, qui s’est déroulé du 29 octobre au 3 novembre dernier, Communications et Société, a décerné le Prix Robert-Claude Bérubé, au film M. Lazhar du réalisateur québécois Philippe Falardeau.  Le jury de Communications et Société a également accordé une Mention spéciale au film Une bouteille d’eau dans la mer de Gaza du réalisateur Thierry Binisti.  Le festival présentait 18 longs métrages en compétition.

M. Lazhar a valu à Philippe Falardeau d’autres prix depuis le début de 2011, notamment le Prix du public à Locarno et le Prix du Meilleur long métrage au Festival de Toronto. Le Canada a choisi M. Lazhar pour le représenter dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère aux Oscars américains en 2012.

Ce prix cinéma est décerné par Communications et Société, un organisme à but non lucratif basé à Montréal, qui collabore avec la Conférence des évêques catholiques du Canada dans différents projets et services en matière de communication. 

Le Prix Robert-Claude Bérubé est attribué à des films qui se distinguent, non seulement par leurs qualités artistiques et cinématographiques, mais également par leur apport au progrès humain et à la reconnaissance de valeurs éthiques, sociales et spirituelles.  En 2010, ce Prix a été accordé au cinéaste français Xavier Beauvois pour son film Des hommes et des dieux, lors du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

Ce prix de cinéma a été inauguré en l’honneur de Robert-Claude Bérubé, prêtre sulpicien de Montréal.  Après une carrière dans l’enseignement, M. Bérubé a occupé, jusqu’à son décès en 1991, certaines fonctions à l’Office diocésain de Montréal et au Service information-cinéma de l’organisme qui était alors connu sous le nom de l’Office des communications sociales.  Dans le monde du septième art, Robert-Claude Bérubé est reconnu pour la création de l’échelle d’évaluation artistique de Médiafilm (l’agence de presse cinématographique de Communications et Société).  Créée en 1968,  cette échelle d’appréciation cinématographique (de 1 à 7) est depuis reproduite dans l’ensemble des télé-horaires diffusés dans les médias écrits francophones, ainsi que sur plusieurs sites Internet.