Une demande qui semble avoir porté fruit

vendredi, mars 11, 2011

Dans une lettre adressée à M. Lawrence Cannon, ministre des Affaires étrangères, en date du 9 février 2011, Mgr Brendan M. O’Brien, archevêque de Kingston et président du Comité des droits humains de la Conférence des évêques catholiques du Canada, demandait au gouvernement canadien d’intervenir auprès du gouvernement d’Afghanistan, afin qu’il fasse preuve de clémence envers M. Musa Sayed.  Ce citoyen afghan, marié et père de six jeunes enfants, devait être exécuté dans les prochains jours pour apostasie en raison de sa conversion au christianisme.

Il semble que la demande des évêques canadiens, tout comme les efforts d’autres communautés religieuses et de groupes sociaux, aient porté fruit puisque des sources bien informées révèlent que M. Sayed a été discrètement libéré de prison et qu’il se trouve actuellement à l’extérieur d’Afghanistan. Il s’agit donc d’une bonne nouvelle pour M. Sayed, qui a travaillé pendant quinze ans pour le Comité international de la Croix rouge.