La CECC présente à la Commission royale sur les peuples autochtones un mémoire intitulé « La justice comme un fleuve puissant ».