Le président de la CECC écrit au premier ministre du Canada pour l’inviter à reconnaître les droits des Autochtones.