À Montréal et Toronto : Nomination de trois évêques auxiliaires

samedi le 11 février 2006

(CECC – Ottawa)… Sa Sainteté le pape Benoît XVI a procédé aujourd’hui à la nomination de trois évêques auxiliaires, dont deux à Montréal et un à Toronto.

 

À Montréal, le cardinal Jean-Claude Turcotte compte maintenant sur les services de deux nouveaux collaborateurs. Monsieur Lionel Gendron, prêtre de Saint-Sulpice, et l’abbé André Gazaille, deviennent évêques auxiliaires de l’archevêque de Montréal. Ces nominations portent à trois leur nombre, Mgr Anthony Mancini oeuvrant comme auxiliaire aux côtés de l’archevêque de Montréal depuis presque sept ans. Le Saint-Père a de plus accepté la démission de Mgr Jude Saint-Antoine, évêque auxiliaire depuis près de 25 ans, qui, conformément au Code de droit canonique fixant l’âge de la retraite à 75 ans, avait présenté sa démission au Souverain Pontife, le 29 octobre dernier.

 

M. Gendron, P.S.S., est né le 12 juin 1944, à Saint-Quentin, au Nouveau-Brunswick. Après des études en théologie au Grand séminaire de Montréal, il est ordonné prêtre le 31 mai 1969. Vicaire à la paroisse Saint-Marc de Montréal (1969-1970), il se joint ensuite aux Prêtres de Saint-Sulpice à la Province canadienne. Docteur en théologie de l’Université pontificale grégorienne de Rome, il a été professeur en Colombie et au Grand séminaire de Montréal, où il a occupé la charge de recteur, de 1987 à 1990, et en 2004-2005. Il a exercé une fonction semblable au Grand séminaire d’Edmonton, de 1990 à 1994, et, en 2002. Il a été élu Supérieur de la province canadienne sulpicienne en 1994, poste qu’il occupe au moment de sa nomination.

 

 

 

 

 

M. l’abbé André Gazaille est né le 16 mai 1946, à Montréal. Ordonné prêtre le 29 mai 1971 pour le diocèse de Montréal, il a terminé ses études en théologie et en pastorale et obtenu respectivement un baccalauréat et une maîtrise au Grand séminaire de Montréal et à l’Université de Montréal. Il a exercé son ministère presbytéral dans de nombreuses paroisses montréalaises : Saint-Rédempteur (1971-1979), Saints-Martyrs-Canadiens (1979-2006), Visitation de la Bienheureuse-Vierge-Marie (1999-2006) et Saint-Antoine-Marie-Claret (2003-2006). De 1975 à 1982, il fut également aumônier du mouvement R3 et de Marriage Encounter.

 

Le diocèse de Montréal compte 507 prêtres diocésains, 681 prêtres religieux, 4927 religieux et religieuses, 100 diacres permanents et 123 laïques au service d’une population d’un million et demi de catholiques, répartis dans 253 paroisses et missions.

 

Nomination à Toronto

 

À Toronto, l’abbé Peter J. Hundt se joint à deux évêques auxiliaires, Mgr Richard Grecco et Mgr John Boissonneau, qui assistent le cardinal Aloysius Ambrozic dans ses fonctions épiscopales.

 

L’évêque-élu Peter Joseph Hundt est né le 26 août 1956 à Hanover, en Ontario. Diplômé du St. Jerome’s College de l’Université de Waterloo, et du Séminaire St. Peters, à London, en Ontario, il a été ordonné prêtre le 8 mai 1982 pour le diocèse d’Hamilton. Vicaire à la paroisse St. Eugene, à Hamilton, de 1982 à 1985, il a par la suite poursuivi des études en droit canonique à l’Université Saint-Thomas-d'Aquin, l’Angelicum, à Rome. De retour au pays en 1987, il fut vice-chancelier de son diocèse pendant deux ans, avant d’occuper le poste de chancelier jusqu’en 1990. Depuis 1994, il était curé de la paroisse Holy Cross, à Georgetown, en banlieue d’Hamilton.

 

La population du diocèse de Toronto s’élève à quelque 1 630 000 catholiques. Au service de cette Église locale de 227 paroisses et missions, on dénombre 833 prêtres diocésains et religieux, 111 diacres permanents, 715 religieux et religieuses et 61 agents de pastorale.

 

Les diocèses de Toronto et Montréal sont les deux plus importants au Canada en terme de population catholique, selon le recensement canadien de 2001.

 

– 30 –

 

 


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
salvas@cecc.ca
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048