Campagne Carême de partage 2012 : Message d’encouragement du Président de la CECC

vendredi le 10 février 2012

Smith_Richard_2007(CECC – Ottawa)… À l’approche du Carême 2012, qui débutera le 22 février, Mgr Richard Smith, archevêque d’Edmonton et président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), tient à adresser un message d’encouragement pour la campagne annuelle Carême de partage de l’Organisation catholique canadienne pour le développement et la paix (OCCDP).  Dans son message, Mgr Smith invite les Catholiques à se montrer généreux et solidaires pour la poursuite de la mission de Développement et Paix auprès des personnes pauvres.

En plus de faire référence au message du Saint-Père pour le Carême 2012, le Président de la CECC fait un bref retour sur la mission de solidarité en Haïti qu’il a effectuée, en décembre dernier, avec le vice-président de la CECC, Mgr Paul-André Durocher, et une délégation de l’OCCDP.  Lors de cette visite, « à de multiples reprises, nous avons rencontré des personnes qui avaient été écrasées sous le poids de la pauvreté et de l’oppression, mais qui accèdent aujourd’hui à une dignité et à une espérance nouvelles. Cela est possible grâce à la générosité des catholiques, à la sollicitude d’un grand nombre d’hommes et de femmes de bonne volonté et aux services qu’offrent Développement et Paix, Caritas Internationalis et d’autres organismes partenaires qui viennent en aide aux pauvres et aux affligés » écrit le Président dans son message.

Mgr Smith invite toutes les personnes qui s’interrogent sur l’efficacité ou sur la qualité des activités de Développement et Paix, à diriger leurs questions à la CECC.  Le Comité permanent, formé d’évêques, en lien avec Développement et Paix, se chargera d’examiner si des ajustements ou des améliorations s’imposent pour rehausser son travail.  Bien que Développement et Paix « a bien conscience qu’il lui faut aussi s’adapter et s’améliorer » dans sa « propre démarche de renouveau et de revitalisation », le Président de la CECC rappelle également que les évêques du Canada ont confié à Développement et Paix, il y a 45 ans, un ministère pour « aider l’Église du Canada et chacun de ses membres à se souvenir des pauvres ».