Deux nouveaux évêques auxiliaires à Montréal et un évêque coadjuteur à Edmonton

jeudi le 18 février 1999

(Ottawa – CECC)… Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II a procédé aujourd'hui à la nomination de Mgr Anthony Mancini et de Mgr Louis Dicaire, comme évêques auxiliaires à Montréal, et de Mgr Thomas Collins, comme archevêque coadjuteur d'Edmonton. L'évêque élu Louis Dicaire était, jusqu'au moment de sa nomination, vicaire épiscopal de la région Est du diocèse de Montréal. Né en 1946 et ordonné prêtre en 1974, il a obtenu une maîtrise en Études pastorales à l'Université de Sherbrooke et une licence en théologie à l'Université grégorienne de Rome. En 1997, il a pris part au Synode des évêques pour l'Amérique comme membre spécial du secrétariat du Synode.

Son confrère, le nouvel évêque élu Anthony Mancini était, au moment d'être nommé par le Saint-Père, vicaire général, coordonnateur général pour l'administration et les services financiers, et directeur des services diocésains de pastorale pour le secteur anglophone au diocèse de Montréal. Né en 1945 et ordonné à la prêtrise en 1970, il détient un doctorat en théologie pastorale de l'Université de Montréal. Le diocèse de Montréal dessert une population catholique de plus de 1,6 millions de personnes. Il compte 282 paroisses et missions, 605 prêtres séculiers, 870 prêtres religieux, 100 diacres permanents et 6 163 membres de communautés religieuses.

Edmonton

Le nouvel archevêque coadjuteur d'Edmonton, en Alberta, Mgr Thomas Collins, ne sera pas vraiment en terrain inconnu puisqu'il était, depuis 1997, évêque du diocèse de Saint-Paul, au nord d'Edmonton. Né à Guelph en Ontario en 1947, Mgr Collins a été ordonné prêtre en 1973. Avant d'accéder au siège épiscopal, il avait entre autres occupé le poste de Recteur du Saint Peter's Seminary, à London, en Ontario.

Mgr Collins succédera éventuellement à Mgr Joseph MacNeil qui, en avril prochain, atteindra l'âge de la retraite pour un évêque.

Tel que stipulé au canon #401 du Code de droit canonique, un évêque diocésain qui a atteint 75 ans est prié de présenter la renonciation à son office au Saint-Père, qui y pourvoira ensuite après examen de toutes les circonstances. Lorsqu'un évêque est ainsi appelé à prendre bientôt sa retraite, il est parfois assisté d'un évêque coadjuteur (du latin adjuvare, aider), qui le remplace de droit à son départ (canon #403).

Le diocèse d'Edmonton dessert une population de plus de près de 295 000 catholiques, répartis dans 160 paroisses et missions. Il compte sur les services de 80 prêtres séculiers, 115 prêtres religieux et 470 membres de communautés religieuses.

 


– 30 –


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
salvas@cecc.ca
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048