Journée mondiale de la jeunesse à Cologne en 2005 : Deux Canadiennes vivront une expérience unique en Allemagne

mercredi le 06 octobre 2004

(CECC – Ottawa)… Dès le 1er novembre prochain, deux Canadiennes, Cynthia Crevier et Véronique Rondeau, se joindront à l’équipe allemande de coordination de la Journée mondiale de la jeunesse (JMJ) qui se tiendra du 16 au 21 août 2005, à Cologne.

Les deux jeunes femmes feront ainsi partie d’un groupe imposant de bénévoles venus de tous les continents afin d’assurer la réussite de la JMJ, le plus important rassemblement jeunesse au monde.

Ayant déjà pris part à la JMJ, les deux élues étaient très heureuses d’avoir été sélectionnées. «Travailler à Cologne sera ma modeste contribution à cet événement unique qui a su dynamiser ma foi et qui permet aux jeunes de se retrouver, au nom de leur foi, en toute amitié», a confié Cynthia Crevier.

Véronique Rondeau abonde dans le même sens : «Ayant déjà participé aux JMJ de Paris et de Toronto, j’ai eu la chance de connaître l’intensité de ce rassemblement qui a revitalisé ma foi et m’a donné de la prendre en main. En travaillant à l’organisation de la JMJ 2005, c’est un peu cet éveil spirituel que je veux transmettre à d’autres jeunes. J’espère que, comme moi, ceux qui participeront à celle-ci découvriront la joie de l’amitié avec le Christ, la richesse de notre foi et la mission exaltante d’être jeune chrétien dans le monde d’aujourd’hui.»

Originaire de l’île-Perrot dans le diocèse de Valleyfield, Cynthia Crevier est âgée de 30 ans. Technicienne en tourisme de formation, elle a travaillé au cours des dernières années comme responsable diocésaine des communications à Valleyfield et comme secrétaire chez les Prêtres de Saint-Sulpice, à Montréal. Née à Joliette, Véronique Rondeau est de huit ans la cadette de sa future collègue de travail. Étudiante en anglais et en français à l’Université d’Ottawa, elle rêve d’une carrière dans l’enseignement. Pendant quatre ans, elle a fait partie de Famille Marie-Jeunesse, une communauté spirituelle de jeunes.

Lancée par le pape Jean-Paul II au milieu des années 80, la Journée mondiale de la Jeunesse est une fête de la foi. Les jeunes profitent de ce rendez-vous pour se connaître les uns les autres, partager leurs expériences et faire la fête ensemble en présence du Saint-Père. En 2002, la ville de Toronto a accueilli la JMJ et des jeunes issus de 160 pays. À ce jour, la foule des 800 000 personnes réunies lors de la messe de clôture célébrée par le pape Jean-Paul II représente le plus grand rassemblement de l’histoire du Canada.

Cynthia Crevier Véronique Rondeau
Cynthia Crevier et Véronique Rondeau


– 30 –


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
salvas@cecc.ca
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048