La Conférence des évêques catholiques du Canada et Haïti: une histoire de solidarité

lundi le 12 décembre 2011

haiti180 pour cent de la population haïtienne est catholique.  Sur le plan structurel, l’Église catholique en Haïti comprend 10 diocèses et deux archidiocèses, de même qu’une conférence épiscopale.  Le pape Jean-Paul II a visité le peuple haïtien en 1983.

L’Église canadienne a une longue histoire de solidarité et d’échanges avec Haïti. On n’a qu’à penser à la présence là-bas de religieuses et religieux canadiens, à des projets soutenus par un certain nombre de communautés religieuses canadiennes, la Conférence religieuse canadienne, l’Organisation catholique canadienne pour le développement et la paix et la  Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC). De son côté, le Canada  bénéficie de la riche contribution de nombreux immigrants haïtiens.

Il arrive que la Conférence épiscopale haïtienne soit représentée directement à la Rencontre des évêques de l’Église en Amérique, qui réunit chaque année des délégués de la CECC, de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis et du Conseil épiscopal latino-américain (CELAM) pour discuter de problèmes communs. La situation en Haïti a souvent été à l’ordre du jour de la Rencontre, notamment en 2010, après le séisme de janvier; en 2004, au lendemain d’un coup d’État et en 2000, dans un effort conjoint pour encourager les pays riches à annuler la dette des pays les plus pauvres.

haiti2Au fil des années, la CECC a posé un certain nombre de gestes en solidarité avec Haïti. Signalons une lettre de solidarité à la Conférence épiscopale d’Haïti à la suite de l’annulation des élections présidentielles haïtiennes de novembre 1987; une lettre adressée au gouvernement du Canada en octobre 1991 pour lui demander d’accroître ses efforts pour contribuer au règlement pacifique d’une crise violente en Haïti;  une lettre envoyée au gouvernement du Canada en 1992 à la suite d’une agression contre la personne de Mgr Willy Romélus, alors évêque de Jérémie en Haïti;  une lettre de félicitations au gouvernement du Canada en 1994 pour l’appui qu’il accordait au gouvernement légitime d’Haïti et l’engagement qu’il avait pris de verser une aide de 30 millions de dollars au pays, et une lettre d’appui envoyée en 2004 au président de la Conférence épiscopale d’Haïti.

La CECC a également assisté l’Église d’Haïti en acheminant des fonds recueillis lors de campagnes menées conjointement avec l’OCCDP, dans le cadre du Carême de partage et de la campagne  spéciale de secours d’urgence au lendemain du séisme de janvier 2010.  Une somme de 20 millions $ a alors été recueillie en dons auprès des catholiques canadiens. La CECC a également versé à l’Église d’Haïti des contributions directes, notamment pour des sessions d’évangélisation et de formation à Hinche, aux Cayes, à Port-au-Prince, à Jérémie et aux Gonaïves.  Un don de 20 000 $ a été aussi consenti pour l’installation de panneaux solaires au Grand Séminaire Notre-Dame de Port-au-Prince.    

Le président de la CECC, Mgr Richard Smith, son vice-président Mgr Paul-André Durocher, et le secrétaire général adjoint, M. Bede Hubbard, participeront, du 14 au 21 décembre 2011, à une mission de solidarité à Haïti, organisée par l’Organisation catholique canadienne pour le développement et la paix