La recherche spirituelle et les nouveaux mouvements religieux

lundi le 24 novembre 1997

(Cité du Vatican – CÉCC)…Mgr Maurice Couture, r.s.v., archevêque de Québec, dans une intervention à l'Assemblée spéciale du Synode des évêques pour l'Amérique, a soutenu que la popularité croissante des nouveaux mouvements religieux (NMR) reflète la manifestation d'une recherche spirituelle hors des sentiers battus. «Le spirituel connaît au Canada un regain de popularité, a dit le neuvième évêque canadien à s'adresser aux membres du Synode ; mais il s'agit, pour une large part, d'une spiritualité véhiculée par les nombreux mouvements religieux qui s'inspirent de l'ésotérisme, du Nouvel Âge, des méthodes orientales de méditation, etc.» Intervenant en lien avec le point #45 de l'Instrumentum Laboris (l'instrument de travail du Synode) qui aborde la question des nouveaux mouvements religieux, Mgr Couture a expliqué qu'une distinction doit être faite, lorsqu'il est question de nouveaux mouvements religieux. Il a précisé que certains méritent le titre de religieux, mais d'autres en revendiquent l'étiquette pour camoufler des organisations commerciales, idéologiques ou pseudo-scientifiques.

Attitude de l'Église

Dans son allocution, Mgr Couture a fait remarquer qu'il n'est pas rare que des catholiques s'accommodent de théories plus ou moins obscures sans qu'ils voient en quoi elles sont incompatibles avec la foi chrétienne, comme c'est le cas pour la réincarnation, par exemple. Selon lui, le défi majeur de l'Église face aux nouveaux mouvements religieux consiste à canaliser la recherche du spirituel vers la rencontre vraie avec Jésus-Christ vivant. Ce phénomène social, a dit l'archevêque de Québec, invite l'Église à : se mettre à l'écoute de la quête spirituelle manifestée par les NMR ; réagir chrétiennement devant la présence des NMR (ne pas juger, entre autres) ; ouvrir des voies de réconciliation avec les personnes qui ont quitté l'Église pour un NMR ; offrir l'aide adéquate aux personnes troublées par les NMR.

 


– 30 –


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
salvas@cecc.ca
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048