Le Président de la CECC demande au ministre John Baird d’intervenir au nom de la population de la vallée de Crémisan près de Bethléem

mardi le 28 janvier 2014

durocheDans une lettre à l’honorable John Baird, ministre des Affaires étrangères, Mgr Paul-André Durocher, archevêque de Gatineau et président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), a exprimé les inquiétudes de la CECC concernant le mur de sécurité dans la vallée de Crémisan, près de Bethléem. Mgr Durocher est également l’un des signataires d’une déclaration publiée aujourd’hui par la Coordination des conférences épiscopales en appui à l’Église en Terre Sainte relativement au prolongement proposé du mur de sécurité d’Israël. Cette situation affecterait la vie de plusieurs familles chrétiennes et la mission pastorale des communautés religieuses œuvrant dans cette région de la Terre Sainte.

Dans sa lettre à M. Baird, Mgr Durocher transmet les inquiétudes des évêques catholiques du Canada : « nous demandons à votre gouvernement de soulever nos objections à l’encontre du prolongement du mur de sécurité dans la vallée de Crémisan, en espérant qu’un changement à l’actuel projet israélien constituerait un pas vers la possibilité que les Palestiniens et les Israéliens vivent dans la paix et la justice. »

Lien à la lettre du Président de la CECC
Lien à la déclaration (PDF)