Les liens des religieuses et religieux canadiens avec Haïti

mardi le 13 décembre 2011

backgrounder2-frPlusieurs communautés religieuses canadiennes sont présentes en Haïti depuis de nombreuses années. Il existe aussi des liens étroits entre la Conférence religieuse canadienne (CRC) et la Conférence haïtienne des religieux.

La CRC est l’association nationale des responsables des instituts religieux et des sociétés de vie apostolique. Créée en 1954, elle a ses bureaux à Montréal et sert 200 congrégations membres et plus de 284 supérieures et supérieurs majeurs.  

En Haïti, les religieuses et religieux canadiens travaillent autant dans les centres urbains qu’en milieu rural. On y trouve notamment les Sœurs de Sainte-Anne, les Sœurs de la Charité de Saint-Hyacinthe, les Servantes du Cœur-Immaculé de Marie (Sœurs du Bon-Pasteur de Québec), les Oblats de Marie-Immaculée et la Compagnie de Jésus. Ils servent le peuple haïtien dans des écoles, des orphelinats, des projets de développement communautaire et des séminaires. Depuis des années, ils sont à la pointe du travail pour les droits de la personne dans le pays.

Plusieurs communautés ont perdu leurs résidences, leurs écoles et leurs orphelinats lors du tremblement de terre de janvier 2010.  Quarante-sept religieuses, religieux et membres du personnel ecclésiastique ont perdu la vie dans le séisme, dont l’archevêque de Port-au-Prince, Mgr Joseph-Serge Miot.  Depuis le tremblement de terre, les communautés canadiennes continuent de jouer un rôle important en Haïti et elles collaborent activement aux efforts de reconstruction du pays. Avec Caritas Haïti, au cours de l’année qui a suivi le séisme, les communautés religieuses canadiennes et la Conférence haïtienne des religieux ont reçu environ 1,4 million de dollars de l’Organisation catholique canadienne pour le développement et la paix (OCCDP) pour divers projets dont:

En outre, au lendemain du séisme, l’OCCDP a aidé financièrement une communauté haïtienne, les Petits Frères de Ste-Thérèse, pour leur permettre de distribuer des semences et des outils agricoles.

Du 25 au 29 mai 2011, une délégation de Supérieures générales de la CRC a pris part à une mission de solidarité en Haïti.  Elles y ont rencontré des représentants de la Conférence haïtienne des religieux. En plus de participer à diverses sessions d’information sur la réalité sociologique, politique et ecclésiale du pays, elles se sont informées des efforts de reconstruction et ont visité certaines des régions dévastées et les villages de tentes à Port-au-Prince. À leur retour au Canada, elles ont publié un message aux religieuses et religieux d’Haïti : « Construire la vie religieuse d’Haïti sur le roc ».

Le président de la CECC, Mgr Richard Smith, son vice-président, Mgr Paul-André Durocher, et le secrétaire général adjoint, M. Bede Hubbard, participeront du 14 au 21 décembre 2011 à une mission de solidarité à Haïti, organisée par l’Organisation catholique canadienne pour le développement et la paix.