Lettre adressée au Chargé d’affaires et chef de mission de l’Ambassade de la République islamique d’Iran par Mgr Brendan M. O’Brien, président du Comité sur les droits humains de la CECC, concernant le pasteur Youssef Nadarkhani

samedi le 08 octobre 2011

Dans une lettre envoyée à l’Ambassade de la République islamique d’Iran, Mgr Brendan M. O’Brien, président du Comité sur les droits humains de la CECC, demande que le gouvernement iranien respecte ses engagements internationaux envers les droits humains, conformément à l’article 18 de la Déclaration universelle des droits humains.  La lettre fait état du cas d’un pasteur protestant Youssef Nadarkhani qui a été condamné à mort pour s’être converti au christianisme.  Malgré que la sentence ait été commuée, il est toujours en prison.