Lettre adressée au Ministre des Affaires étrangères du Canada au sujet d’une jeune mère soudanaise trouvée coupable de s’être convertie au christianisme

mercredi le 28 mai 2014

lapierreMgr François Lapierre, P.M.É., évêque de Saint-Hyacinthe et président du Comité des droits humains de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), a écrit au Ministre des Affaires étrangères, avec copie au Chargé d’affaires de l’ambassade de la République du Soudan, au sujet d’une jeune mère soudanaise qui était enceinte lorsqu’elle a été condamnée à mort. Son crime a été de se convertir de l’islam au christianisme. Le cas est maintenant en appel au Soudan. La mère a récemment donné naissance, un mois prématurément. La mère et l’enfant sont en prison. Les médias rapportent que ni son mari et ni l’avocat ont droit de la voir. À moins que la sentence soit renversée, elle recevra cent coups de fouet et sera ensuite pendue une fois que l’enfant sera sevré. Dans sa lettre de compassion, Mgr Lapierre demande « au Gouvernement du Canada de faire tout ce qui sera possible pour presser le gouvernement soudanais de libérer Mme Ibrahim et de respecter le droit à la liberté de croyance et de culte… »

Lien à la lettre