Lettre du président de la CÉCC au Premier Ministre Jean Chrétien

lundi le 05 janvier 1998

Très Honorable Jean Chrétien, P.C., M.P.
Premier ministre
Gouvernement du Canada
Ottawa, Ontario
K1A 0A6

Monsieur le Premier ministre,

Toute confession de foi, l'Église catholique incluse, croit que la vie humaine doit être respectée. En effet, la vie appartient à Dieu, et à ce titre elle est sacrée. Deux cas récents ont rappelé à l'esprit de beaucoup de canadiens et de canadiennes l'humanité et la vulnérabilité de l'enfant à naître.

Le premier, c'est celui de Drummond en Ontario, où un enfant sur le point de naître fut tiré dans la tête deux jours avant sa naissance. Le second eut lieu à Winnipeg, où l'intoxication d'une femme enceinte par des solvants menaçait gravement la santé de l'enfant qui devait naître. Dans l'un et l'autre cas, bien des citoyens et citoyennes de diverses parties du pays et sous différentes perspectives crurent qu'on pouvait et devait faire quelque chose.

Bien plus, les tribunaux ont stipulé qu'il revenait au législateur, et non à la cour, d'agir. Dans les deux cas, les mères ont beaucoup souffert et méritent notre compassion. Il est évident qu'on doive faire plus dans tous les secteurs de la société, en incluant l'Église, afin de mieux envisager les conditions sociales et économiques qui favorisent ces situations tragiques.

En même temps, alors que nous nous acheminons vers l'an 2000, nous ne désirons sûrement pas que le Canada soit reconnu comme l'un des rares pays, sinon le seul, qui dans le monde occidental ne protègent pas les enfants à naître. Puisqu'il est bien évident que des difficultés légales et politiques sont en cause, ne serait-il pas possible d'espérer que le Gouvernement du Canada puisse étudier ce problème, peut-être par la mise en place d'un comité spécial? La Conférence des évêques catholiques du Canada serait heureuse d'apporter son concours, si cela s'avérait utile.

Nous vous remercions, M. le Premier ministre, de bien vouloir prendre en considération notre préoccupation et notre demande.

+ Cardinal Jean-Claude Turcotte
Archevêque de Montréal
Président de la Conférence des évêques catholiques du Canada


– 30 –


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
salvas@cecc.ca
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048