Lettre du président de la Commission des affaires sociales au ministère public de Colombie

vendredi le 29 mai 1998

Monsieur Alfonso Gómez Méndez
Ministère Public
Bogotá, Colombie
Télécopieur: 011-571-320-3783

Monsieur Gómez Méndez,

Nous condamnons vigoureusement la perquisition effectuée par la 13ième Brigade de l'armée contre le bureau de la Commission intercommunautaire pour la justice et la paix, le 13 mai dernier. Nous protestons énergiquement contre cette attaque visant une organisation de défense des droits respectée dans le monde entier.

Elle est bien connue au Canada. Le Centre international des droits de la personne et du développement démocratique de Montréal, a reconnu son travail. Il lui a décerné le prix John Humphrey en 1997. La Commission est également un partenaire de longue date du Comité inter Églises des droits humains en Amérique latine, ainsi que de l'Organisation catholique canadienne pour le développement et la paix.

Nous vous prions instamment d'émettre un communiqué affirmant que la Commission intercommunautaire pour la justice et la paix n'est en aucune manière liée à la guérilla ou à ses activités. Nous vous demandons également de garantir la sécurité physique et psychologique du personnel de la Commission intercommunautaire pour la justice et la paix, de ses membres, ainsi que de toutes les personnes qui ont accepté de témoigner dans le cadre du rapport intitulé Nunca Más.

†François Thibodeau, c.j.m.
Président du Comité des droits humains
Conférence des évêques catholiques du Canada


– 30 –


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
salvas@cecc.ca
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048