L’ordinariat militaire compte un nouvel évêque

mercredi le 25 mars 1998

(Ottawa – CECC)… Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II a procédé aujourd'hui à la nomination de Mgr Donald Thériault comme évêque de l'ordinariat militaire du Canada. Ce poste était vacant depuis le départ de Mgr André Vallée, p.m.é., nommé en août 1996, évêque du diocèse de Hearst.

Né en 1946 à Paquetteville, au Nouveau-Brunswick, Mgr Thériault a été ordonné prêtre en 1971 après avoir terminé ses études théologiques au Séminaire St. Peter's de London, en Ontario. Détenteur d'un baccalauréat en arts de l'université ontarienne Western, il est aussi titulaire d'une maîtrise en liturgie de l'Institut catholique de Paris. Familier avec son nouveau milieu de travail, il a été aumônier capitaine dans la Réserve des Forces armées canadiennes, le nouvel ordinaire militaire est actuellement curé de la paroisse Saint-François-Xaxier à Tilbury, en Ontario. Outre ses engagements paroissiaux, au moment de sa nomination, il était juge au Tribunal ecclésiastique, vicaire épiscopal pour la communauté francophone du diocèse de London, vice-président de la Commission diocésaine liturgique, membre de l'équipe diocésaine pour le ministère des prêtres et président du Conseil des prêtres de London.

L'ordinariat militaire

Ce n'est que depuis le 21 avril 1986, après la publication de la Constitution apostolique Spirituali militum curae, que les militaires canadiens catholiques et leurs ayants droit sont placés sous la juridiction d'un Ordinaire militaire et de ses aumôniers. Il revient à Mgr André Vallée, p.m.é., d'avoir été le premier évêque à assumer cette responsabilité, du 28 janvier 1988 au 19 août 1996. La juridiction de l'Ordinaire militaire s'étend à tous les fidèles militaires, y compris les militaires catholiques de rite oriental, ainsi que le personnel civil soumis à la loi de la Défense nationale. À ceux-ci s'ajoutent encore les membres de leurs familles, à savoir les conjoints et les enfants. Il faut aussi compter les résidents des écoles et des hôpitaux vétérans, tout comme les militaires étrangers affectés auprès des Forces canadiennes sans être accompagnés de leur propre aumônier catholique.

En date du 31 janvier 1998, l'ordinariat militaire a une population de 75 183 catholiques répartis dans 33 paroisses et dessertes. Ils sont desservis par 40 prêtres dont huit religieux, un diacre permanent et des agents de pastorale laïcs.


– 30 –


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
salvas@cecc.ca
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048