Rapport médiatique: déclaration de l’Assemblée plénière 2015 sur l’aide au suicide

mercredi le 23 septembre 2015

Pendant leur Assemblée plénière annuelle 2015, les évêques du Canada ont publié une déclaration sur l’aide au suicide et à l’euthanasie, et sur l’urgence d’améliorer l’accès aux soins palliatifs, aux soins de longue durée et aux soins à domicile.

Les évêques ont rappelé « la longue tradition de notre pays de prendre soin des malades et des vulnérables ». Ils ont exprimé leur « indignation devant la décision de la Cour suprême du Canada de créer un nouveau droit constitutionnel au Canada, le prétendu ‘droit au suicide’ ». Ils ont continué en exprimant leur « profonde consternation et déception, [et leur] plein désaccord avec la décision de la Cour. Le jugement légaliserait un geste qui, depuis les temps immémoriaux, a été jugé immoral : celui d’enlever une vie innocente. De plus, il met à risque la vie des personnes vulnérables, déprimées, celles souffrant de maladie physique ou mentale, et celles ayant un handicap. »

En soulignant que le Canada est en pleine campagne électorale fédérale, les évêques ont déclaré : « le silence des candidats face à la question du suicide assisté nous étonne, car c’est une question fondamentale pour notre société et son avenir. » Ils ont exhorté « les citoyens de notre pays à soulever ces questions de vie et de mort avec les candidats, à provoquer un vrai débat digne de notre grand pays.»

Divers médias ont relevé la déclaration publiée le 18 septembre par la Conférence des évêques du Canada:

Plus tôt en septembre, le parlement britannique a rejeté à plus des deux tiers des voix un projet de loi visant à légaliser l’aide au suicide.

Liens connexes: