Nomination d’un nouvel évêque à Saint-Jean-Longueuil

mardi le 05 novembre 2019

Ottawa – His Holiness Pope Francis accepted the resignation of the Most Reverend Lionel Gendron, P.S.S., as Bishop of the Diocese of Saint-Jean-Longueuil, and today appointed his successor the Most Reverend Claude Hamelin. At the time of his appointment, Bishop Hamelin was Auxiliary Bishop of the Diocese of Saint-Jean-Longueuil. Bishop Gendron has been the Bishop of the Diocese of Saint-Jean-Longueuil for the past nine years. He submitted his resignation to the Holy Father upon reaching the age of 75, as required by the Code of Canon Law.

Bishop Hamelin was born on 10 July 1951 in Sherrington, Québec. He attended the Université de Montréal from which he obtained a Baccalaureate in Theology, followed by the completion of a Master of Pastoral Theology. On 3 December 1977, he was ordained to the priesthood for the Diocese of Saint-Jean-de-Québec (later renamed the Diocese of Saint-Jean-Longueuil). He then obtained a Licentiate in Moral Theology from the Pontifical Lateran University (Alphonsian Academy) in Rome. Following his ordination, he served in a number of diocesan ministries including that of pastoral animator at the secondary school level, pastor, head of the diocesan committee for the ministry of life of priests and deacons, Episcopal Vicar (for pastoral regions and human resources), Moderator of the diocesan curia, and Vicar General. On 22 December 2015, he was appointed Auxiliary Bishop of the Diocese of Saint-Jean-Longueuil and, on 18 March 2016, was ordained Bishop in the Cathedral of Saint-Jean-l’Évangéliste at Saint-Jean-sur-Richelieu by Bishop Gendron.

As a member of the Canadian Conference of Catholic Bishops (CCCB), Bishop Hamelin was recently elected to the Permanent Council as the Québec regional representative for a two-year term (2019-2021).

Mgr Gendron est originaire de Saint-Quentin (Nouveau-Brunswick). Après avoir étudié la théologie au Grand Séminaire de Montréal, il a été ordonné prêtre le 31 mai 1969. Au terme d’une année de formation (1971-1972), il est entré dans la province canadienne des Prêtres de Saint-Sulpice (les sulpiciens). Après avoir obtenu un doctorat en théologie de l’Université pontificale grégorienne, à Rome, il a enseigné à Bogotá, en Colombie, et au Grand Séminaire de Montréal, et en a été le recteur de 1987 à 1990 et de 2006 à 2007. Il a également été recteur du Séminaire Saint-Joseph d’Edmonton de 1990 à 1994, avant d’être élu supérieur provincial de la province canadienne des Prêtres de Saint-Sulpice en 1994. Il a exercé cette charge jusqu’à sa nomination comme évêque auxiliaire à Montréal en 2006. Suite à son ordination épiscopale le 25 mars 2006, Mgr Gendron a exercé différentes fonctions pendant quatre ans à Montréal, dont celle de vicaire épiscopal pour la formation du personnel diocésain. Il a été nommé évêque du diocèse de Saint-Jean-Longueuil le 28 octobre 2010, et y a été installé le 27 décembre 2010.

Au sein de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), Mgr Gendron a été membre de la Commission épiscopale pour la doctrine (2008-2011), délégué de la CECC au sein du dialogue épiscopal entre orthodoxes et catholiques romains (2007-2012), et représentant de la CECC pour les séminaires et les centres de formation sacerdotale de langue française. Il a également été cotrésorier (2011-2015), vice-président (2015-2017), puis président de la Conférence (2017-2019). En octobre 2018 il a été l’un des quatre délégués élus par la CECC au Synode des évêques sur Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel. En février 2019, en tant que président de la CECC, Mgr Gendron a participé à la réunion convoquée par le Saint Siège sur la protection des personnes mineures dans l’Église, et plus récemment, en octobre 2019, il a été nommé par le pape François à l’Assemblée spéciale du Synode des évêques l’Amazonie, Amazonie, nouveaux chemins pour l’Église et pour une écologie intégrale.

Le diocèse de Saint-Jean-Longueuil compte 45 paroisses et missions et une population catholique de 615 479 personnes servies par 59 prêtres diocésains, 29 prêtres membres d’instituts de vie consacrée, quatre diacres permanents, 68 frères et 241 sœurs appartenant à des instituts de vie consacrée, ainsi que par 77 agents et agentes de pastorale laïques.