Rencontre des évêques catholiques de l’Église d’Amérique : Face à la mondialisation, il faut éveiller une nouvelle conscience sociale

jeudi le 21 février 2002

Rencontre des évêques de l’Église en Amérique

18 au 21 février 2002

Sao Salvador de Bahia, Brésil

(CECC – Brésil)… La crise économique et politique qui secoue l’Argentine, la situation difficile qui prévaut au Venezuela, les défis de l’évangélisation auprès des Afro-brésiliens et l’impact des événements tragiques du 11 septembre ne sont que quelques-uns des sujets abordés lors de la IIIe Rencontre des évêques de l'Église en Amérique qui a pris fin aujourd’hui, à Sao Salvador de Bahia, au Brésil.

Autour du thème « La réponse de l’Église en Amérique à la nouvelle réalité mondiale », une trentaine d’évêques des bureaux de direction du Conseil des conférences épiscopales d’Amérique latine et des conférences épiscopales du Canada et des États-Unis se sont réunis pour discuter des effets de la mondialisation dans leur pays respectif. En lien avec leurs responsabilités pastorales et prophétiques, ils ont tenté de trouver des réponses aux enjeux communs de la mondialisation qui appelle à une réflexion éthique sérieuse ainsi qu’au plan pastoral, à de nouvelles approches d’évangélisation, particulièrement pour la culture des jeunes.

Parmi les sujets qui ont fait l’objet d’échanges, notons la dette extérieure des pays les plus pauvres, l’impossibilité grandissante de certains états de contrôler d’une façon efficace le processus de mondialisation et la réalité troublante de l’exclusion économique de millions de personnes en dépit d’une économie prospère. À la lumière des discussions, les évêques considèrent que leur rôle n’est pas uniquement de réagir face aux conséquences de la mondialisation. En outre, ils croient que si la mondialisation continue de se développer d’une manière positive, il est nécessaire d’éveiller une nouvelle conscience sociale visant à renforcer les rapports entre le politique, l’économique et l’éthique.

Au terme de cette rencontre, les évêques se sont engagés à poursuivre le dialogue et la collaboration sur le thème de la mondialisation, en particulier dans le contexte de l’implantation éventuelle d’un accord de libre-échange des Amériques d’ici 2005. De nouvelles collaborations au plan pastoral et des efforts accrus pour promouvoir le développement économique du Sud sont des éléments-clés d’une mondialisation conçue pour servir le bien commun.

La rencontre s’est tenue moins d’un mois après une importante conférence organisée par les trois entités épiscopales d’Amérique qui a eu lieu à Washington, D.C., et dont le thème était « Humanisation de l’économie mondiale ».

Cette année marquait aussi le 30e anniversaire de rendez-vous du genre entre les évêques des deux hémisphères américains. Toutefois, il s’agissait de la troisième rencontre depuis la publication de l’exhortation apostolique du pape Jean-Paul II, Ecclesia in America, un document qui promeut entre autres l’établissement de liens plus étroits entre les peuples d’Amérique en ce nouveau millénaire. Dans ce document publié en 1999, le Saint-Père déclare que : La tendance à la mondialisation, caractéristique du monde contemporain, est un phénomène qui, tout en n'étant pas exclusivement américain, est plus perceptible et a de plus grandes répercussions en Amérique… Les conséquences sur le plan éthique peuvent être positives ou négatives… Bien que l'Église estime les valeurs positives que comporte la mondialisation, elle en considère avec inquiétude les aspects négatifs (EA, #20).

Enfin soulignons que les sessions de travail du Brésil et l’esprit fraternel qui s’en est dégagé ont été influencées par l’expérience vécue au dernier Synode des évêques qui s’est déroulé à Rome, en octobre dernier et dont le thème était : « Ecclesia in America ».

 


– 30 –


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
salvas@cecc.ca
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048