Rapport du Conseil pour la réconciliation, la solidarité et la communion

mardi le 28 octobre 2003

(Conseil catholique autochtone pour la réconciliation)

Introduction

Le Conseil pour la réconciliation, la solidarité et la communion auprès des peuples autochtones (Conseil catholique autochtone pour la réconciliation)a été institué lors de l’Assemblée plénière 1997 de la Conférence des évêques catholiques du Canada, simultanément avec le Fonds pour la réconciliation, la solidarité et la communion. Le terme initial, d’une période de cinq ans, du Fonds a été prolongé lors de la Plénière 2002 pour une autre période de trois ans, renouvelable. Les diocèses ont été invités à y contribuer 3 000$ par année, pendant trois ans. Des communautés religieuses et autres agences catholiques ont aussi contribué à cette initiative. En plus du financement de projets de guérison, le Conseil a reçu le mandat de soutenir les initiatives visant à promouvoir la réconciliation entre les collectivités autochtones et l’Église. Sa première réunion a eu lieu en 1998.

Réunions

Depuis l’Assemblée plénière de la CECC en 2002, le Conseil catholique autochtone s’est réuni en deux occasions: du 23 au 25 novembre 2002, à Winnipeg, du 28 au 30 juin 2003, à Ottawa. Toutes les réunions débutent par un temps de prière prolongé, selon la tradition autochtone du cercle sacré.

En raison de la diversité des lieux et des communautés où se tiennent les rencontres un peu partout au pays, les membres en viennent à connaître les groupes autochtones qui eux aussi veillent aux rapports autochtones-Église. Le Conseil s’est réuni avec les membres du Kateri Mission de l’archidiocèse d’Ottawa en juin.

En plus de l’attribution de fonds, dont on trouvera le sommaire à la fin du document, le Conseil a examiné les questions suivantes:

Le Conseil appuie entièrement ce programme et a décidé d’en faire la promotion à travers le pays. Jusqu’à maintenant, cinq jours de sessions ont été présenté à Yellowknife, Fort Good Hope, Iles-à-la-Crosse, Nanaimo, Winnipeg, Vancouver, Victoria, Le Pas et Sagkeeng. À l’automne, des sessions sont prévues à St. Theresa Point, Canoe Narrows et Iqualuit. En 2004, le programme Returning to Spirit organisera 15 autres sessions et 10 jours de formation qui permettront de préparer d’autres animateurs- formateurs autochtones et non-autochtones.

De plus, le programme Returning to Spirit a été révisé pour les membres aînés des communautés religieuses qui ont travaillé dans les anciens pensionnats.

Fonds

Les membres du Conseil pour la réconciliation, la solidarité et la communion ont étudié les demandes formulées au Fonds. Les contributions pour ce fonds proviennent des diocèses par leur contribution annuelle. Depuis l’Assemblée plénière 2002, une somme totale de 133 500$ a été allouée à 14 projets:

+ Albert LeGatt
+ Vital Massé
Évêques membres de la CECC
auprès du Conseil catholique autochtone pour la réconciliation


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
salvas@cccb.ca
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048