Un message sur le don et la transplantation d’organes et de tissus : Donner quelque chose de nous-mêmes

mardi le 20 février 2001

(CECC – Ottawa)… Dans le but de mieux faire connaître la position de l’Église catholique sur les dons et transplantations d’organes et de tissus, deux organismes de l’Église catholique ont rendu public aujourd’hui un message intitulé « Donner quelque chose de nous-mêmes ».

Le titre du dépliant (format pdf ou format texte) est d’ailleurs tiré d’un discours que le pape Jean-Paul II prononçait en août 2000, dans le cadre du 18e Congrès international sur la transplantation d’organes. En parlant du don d’organes, qu’il qualifiait de geste noble, le Saint-Père ajoutait que c’était avant tout « un geste d’amour. Il ne s’agit pas seulement de donner quelque chose qui nous appartient, mais de donner quelque chose de nous-mêmes ».

Publié par l’Organisme catholique pour la vie et la famille (OCVF) et l’Association catholique canadienne de la santé (ACCS), le dépliant explique les raisons pour lesquelles l’Église soutient le don et la transplantation d’organes et précise les critères éthiques à respecter en ce domaine

Le feuillet aborde également les questions de la xénotransplantation (utilisation d’organes d’animaux à des fins de transplantation) et le clonage d’embryons humains. Dans ce dernier cas, l’OCVF et l’ACCS rappellent vigoureusement que « l’embryon est un être humain et qu’il doit être traité comme une personne ».

Enfin, le texte encourage les gens à faire participer leurs proches dans la prise de décision d’un don d’organes et de tissus. Il insiste sur le fait que la décision appartient à chaque individu : « Il ne s’agit pas d’une obligation, mais bien d’un geste altruiste de don de soi. Cette décision fondée sur la connaissance, est à prendre en toute liberté, clarté d’esprit et souci des besoins d’autrui ».

On peut commander le dépliant en communiquant avec l’OCVF par téléphone au (613) 241-9461, poste 230, ou par courriel : ocvfcolf@cccb.ca. On peut également obtenir le dépliant en s’adressant à l’ACCS par téléphone au (613) 731-7148, ou par courriel : chac@web.ca.

L’OCVF a été mis sur pied par la Conférence des évêques catholiques du Canada et les Chevaliers de Colomb. Il promeut et valorise le respect de la vie humaine et la reconnaissance du rôle essentiel de la famille. L’ACCS est un organisme chrétien national engagé dans le domaine des soins de santé en conformité avec la tradition de l’Église catholique. Il regroupe des organismes de soins de santé et de service social dont 127 hôpitaux et foyers, ainsi que des professionnels de la santé impliqués à tous les niveaux, partout au Canada.


– 30 –


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
salvas@cecc.ca
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048