Un pas préoccupant vers l’eugénisme

mercredi le 07 février 2007

La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) a recommandé le 5 février que toutes les Canadiennes enceintes se voient offrir la possibilité de subir un test de dépistage génétique non effractif au cours de leur grossesse. Pour l’Organisme catholique pour la vie et la famille (OCVF), cette recommandation constitue un pas préoccupant vers l’eugénisme.

En réponse à cette nouvelle, l’OCVF appelle tous les Canadiens, et en particulier les obstétriciens, les gynécologues et les parents qui attendent un enfant, à défendre la valeur et la dignité inhérentes de chaque vie humaine et à protéger les droits humains fondamentaux des personnes handicapées, y compris leur droit premier – celui de naître.

Lire la suite…