Rapport sommaire du Forum de la CECC avec les mouvements et associations

mercredi le 10 février 2010

Rapport sommaire
FORUM de la CECC avec les MOUVEMENTS et ASSOCIATIONS
La Parole de Dieu : identité et mission
Les 3-4 décembre 2009

forum09_1ACCUEIL ET PRÉSENTATIONS
Les représentants de 29 mouvements se réunissent dans le cadre du 11e Forum de la CECC avec les mouvements et associations, sous l’égide du Comité épiscopal permanent pour les relations avec les associations et les mouvements catholiques. Le groupe est accueilli dans les bureaux de la Conférence des évêques catholiques du Canada, à Ottawa, par le président du Comité permanent et par les membres du Conseil permanent de la CECC. Après quoi, les délégués se présentent, ainsi que leurs organismes respectifs, et partagent leurs réflexions sur les questions qu’on leur a posées au sujet de la place de la Parole de Dieu dans leur mandat et de la façon dont leur organisme répond à l’appel chrétien de proclamer la Parole de Dieu.

Monseigneur Durocher évoque les priorités de la CECC et explique la restructuration qui s’est opérée depuis quelques années à la Conférence. La CECC, fait-il observer, compte désormais trois commissions nationales (Doctrine, Justice et Paix, et Unité chrétienne, les relations religieuses avec les Juifs et le dialogue interreligieux), deux commissions sectorielles (Liturgie et Éducation chrétienne) plus le Comité permanent pour les relations avec les associations catholiques et les mouvements et deux nouveaux comités permanents pour les Communications et les Relations avec le gouvernement fédéral. Il décrit les priorités de chaque commission, telles que formulées par l’Assemblée plénière annuelle.

CONVERSATION AVEC LES ÉVÊQUES
Les représentants sont ensuite invités à faire part aux évêques des obstacles, des défis, des réussites et des espoirs de leurs organismes et à préciser comment les évêques pourraient les aider dans le travail qu’ils font. On signale les défis rencontrés dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la traite des personnes, des questions autochtones, de l’environnement, de la prédication, du travail bénévole et du recrutement. En résumé, évêques et participants soulèvent les points que voici:

À la fin de l’après-midi, les participants se rendent à la paroisse Sacré-Cœur, au centre-ville d’Ottawa, pour la suite du Forum.

forum09_2MONSEIGNEUR PRENDERGAST. Réflexion sur le Synode sur la Parole de Dieu dans la vie et la mission de l’Église
Monseigneur Prendergast est l’un des six délégués de la CECC à avoir participé à Rome, en octobre 2008, au Synode des évêques sur la Parole de Dieu. Après avoir présenté un diaporama reflétant son expérience, les événements et l’atmosphère du Synode, il explique la méthode de travail suivie au Synode : on ne s’est pas contenté de discuter sur la Parole de Dieu dans la vie et la mission de l’Église mais on a prié avec l’Écriture. La Lectio divina, en particulier, est devenue un des grands thèmes du Synode. Dans le travail d’élaboration du document final du Synode, on a fait ressortir quatre aspects de la Parole de Dieu: la voix, le visage, la maison et la route. Dieu a une voix : Dieu écrit à son peuple une lettre d’amour, qu’il s’agit pour nous d’écouter; ce serait une grande richesse pour l’Église si chaque personne sentait que la Parole de Dieu lui est adressée à elle, personnellement. Dieu a un visage, devenu visible pour nous en Jésus. Dieu demeure dans la maison qu’est la communauté, l’Église : cette maison accueille tout le monde, sans exception. Dieu suit une voie, il nous guide le long d’une route qui va d’une extrémité à l’autre de la terre, et il rejoint tous ceux et celles qui recherchent la paix, l’espérance, la justice et la réconciliation. Les participants sont invités à partager leurs réactions et leurs expériences personnelles en lien avec le Synode et avec la façon dont la Parole de Dieu les touche personnellement ou dans le cadre de leur mouvement. On signale notamment l’influence de la Lectio divina et le caractère inspirant du travail accompli par le Synode.

PRIÈRE ET CÉLÉBRATION
La première journée se conclut par la prière du soir après la Liturgie des heures. Le lendemain matin, les participants se rassemblent à l’église Sacré-Cœur pour commencer leur journée par la célébration de l’Eucharistie.

COMMUNICATION PRINCIPALE DE MONSEIGNEUR CHAMPAGNE. Évangélisateurs d’espérance dans le monde moderne
Traitant du thème La Parole de Dieu, identité et mission, Monseigneur Champagne convie les participants à une compréhension approfondie de la mission qui est la nôtre de proclamer la Bonne Nouvelle, mission qui fait de nous des messagers et des évangélisateurs. En petits groupes, on regarde comment chacun des organismes considère que l’évangélisation fait partie de la mission de ses membres, de son mandat, de ses projets et de ses priorités. Les représentants des mouvements et associations se demandent aussi comment aider leurs membres à mieux comprendre la mission et comment les appuyer dans leur travail d’évangélisation. Il ressort nettement des ateliers que l’évangélisation est une activité centrale pour les associations et mouvements, et que les membres doivent travailler ensemble et se soutenir les uns les autres dans leur effort commun. Monseigneur Champagne relève que la mission n’est pas l’affaire exclusive des ministres ordonnés: les mouvements et associations jouent un rôle vital pour affronter les nombreux défis que pose aujourd’hui la société.

On exprime à plusieurs reprises le désir de rester en contact après le Forum. Jonas Abromaitis, conseiller principal de la CECC pour les affaires ecclésiales et les relations interreligieuses, encourage le groupe à utiliser le Comité permanent pour les relations avec les associations et les mouvements catholiques comme portail et voie de communication entre les différents mouvements et associations et avec la Conférence épiscopale.

PANEL. Proclamer l’Évangile dans le monde d’aujourd’hui
Les représentants de quatre mouvements/associations présentent leur témoignage personnel sur ce que cela signifie pour eux, en tant que membres de leurs organismes respectifs, de proclamer l’Évangile.

forum09_3Les participants au Forum sont ensuite invités à se diviser en petits groupes pour discuter de ce que représente, dans leur vie personnelle, le fait de proclamer l’Évangile dans le monde d’aujourd’hui. Comment sommes-nous appelés personnellement à être messagers de la Bonne Nouvelle? Comment notre mouvement/association est-il appelé à proclamer la Bonne Nouvelle?

TABLE RONDE. En quoi les évêques et les mouvements/associations présents peuvent-ils s’entraider à proclamer la Bonne Nouvelle?
Cinq panelistes sont ensuite appelés à exposer brièvement comment les évêques, les mouvements et les associations peuvent s’entraider à proclamer la Bonne Nouvelle. Après quoi, on invite les membres du public à participer à l’échange.

Rapport préparé par Tracy Blain