Allocutions, discours et homélies 1984

Réunion avec des personnes handicapées

RÉUNION AVEC LES PERSONNES HANDICAPÉES
ST. JOHN’S / STADE MÉMORIAL
LE 12 SEPTEMBRE 1984

Chers frères et sœurs,

C’est un grand plaisir pour moi que cette rencontre spéciale avec les personnes handicapées et invalides durant ma visite à la province de Terre-Neuve. Je vous salue dans la joie et dans la paix de notre Sauveur ressuscité. Je salue également vos familles et vos amis, qui vous accompa­gnent aujourd’hui; et tous ceux et celles qui vous sont proches par leurs prières et leur présence aimante.

J’ai eu l’occasion, durant ces dernières années, de rencontrer un grand nombre de personnes handicapées et invalides: des pèlerins qui sont allés à Rome, des groupes comme le vôtre aujourd’hui que j’ai rencontrés durant mes tournées pastorales, des enfants handicapés que j’ai reçus à l’occasion de leur première communion ou de leur confirmation. J’apprécie toujours ces rencontres car elles me permettent de mieux vous connaître et de comprendre vos luttes et vos succès, vos chagrins et vos joies. Elles m’ont permis de mieux apprécier combien vous participez pleinement à la vie de la communauté, et qu’on ne doit pas vous reléguer à l’arrière-plan de la société. Vous avez, de même, un rôle important à jouer au sein de l’Église. Vous êtes appelés à partager pleinement sa vie et sa mission dans le monde.

Chacun d’entre vous a reçu en partage, à son baptême, le don d’une vie nouvelle dans le Christ et la dignité de fils ou de fille adoptifs de notre Père céleste. Par le baptême, vous participez aux fonctions sacerdotale, prophétique et royale de Nôtre-Seigneur Jésus Christ; et vous êtes appelés à exercer votre rôle dans l’édification du Corps du Christ, l’Église, et l’instauration du Royaume de Dieu dans le monde. Cet appel personnel à la sainteté et au service aimant des autres ne vous coupe pas de votre vie quotidienne. Au contraire, l’acceptation patiente de vos handicaps et votre espérance radieuse devant les difficultés constituent par elles-mêmes une proclamation de l’Évangile, car elles rendent témoignage, en silence, au pouvoir salvifique de Dieu qui se manifeste dans votre vie.

« Oui, cherchez », comme le disait saint Paul, « à imiter Dieu, comme des enfants bien-aimés, et suivez la voie de l’amour, à l’exemple du Christ qui vous a aimés » (Ep 5, 1-2). Essayez d’accepter toute chose en esprit de foi et dans la lumière de la Croix. Puissiez-vous trouver dans l’Eucharistie et dans la prière la force nécessaire pour surmonter tous les obstacles -le pouvoir libérateur de l’amour du Christ qui a conquis le monde.

Chers frères et sœurs dans le Christ, soyez assurés que vous n’êtes jamais seuls. Dieu vous aime et vous a réservé une place toute spéciale au sein de l’Église. Le Pape vous aime, lui aussi, et vous bénit du fond du cœur, Il chérit également vos familles et tous vos proches. Et que le Christ vous comble de sa paix.

Conférence des évêques catholiques du Canada
Canadian Conference of Catholic Bishops