La Rencontre de 2016 des évêques de l’Église en Amérique conclut avec un sens d’urgence « pour concrétiser la miséricorde! »

jeudi le 25 février 2016


(TAMPA, FL, 25 février 2016) – Aujourd’hui, 14 évêques catholiques du Canada, de l’Amérique latine et des États-Unis ont conclu trois jours de prière et de dialogue à l’occasion de la 38e Rencontre des évêques de l’Église en Amérique. Rassemblés après deux visites du pape François dans la région, les évêques ont parlé avec un très fort sentiment de fraternité et de solidarité alors qu’ils ont partagé leur expérience pastorale d’être Église en Amérique.

Les responsables élus de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), du Conseil épiscopal de l’Amérique latine (CELAM), et de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis (USCCB) étaient présents à la rencontre.

« De l’autre côté de la table, j’ai vu des frères dans le Christ », a dit Mgr Joseph E. Kurtz, président de la USCCB. « Je prie pour que tout le peuple de Dieu puisse voir son voisin, au nord et au sud, comme un frère ou une sœur dans le Christ », ajouta-t-il.

« This gathering of Bishops is always an encouragement for our respective Conferences. We learn from one another; we support one another; we encourage one another. We are united in our desire to follow Christ faithfully, » said Bishop Douglas Crosby, O.M.I., President of the CCCB.

« Cette rencontre d’évêques est toujours une source d’encouragement pour nos conférences respectives. Nous apprenons beaucoup les uns des autres. Nous nous aidons mutuellement. Nous nous encourageons. Nous sommes unis dans notre désir de suivre le Christ en toute fidélité », a dit Mgr Douglas Crosby, O.M.I., président de la CECC.

«Les fidèles cherchent une vie remplie de dignité pour leurs familles et nous voulons les accompagner», a repris le Cardinal Ruben Salazar Gomez, président du CELAM.

Malgré la complexité des enjeux auxquels font face les catholiques aujourd’hui et malgré les différentes cultures qui se trouvent à l’intérieur de l’Église, les évêques ont partagé un désir commun d’inviter tous et toutes à « une rencontre avec le Christ ». Les évêques ont manifesté à quel point l’amour du Christ guérit et unifie. Les discussions ont touché un vaste éventail de questions : l’immigration, l’évangélisation de la culture urbaine, les droits des Autochtones, l’aide médical au suicide, le danger de la pornographie et la menace accrue contre la liberté religieuse partout à travers le monde étaient tous à l’ordre du jour de la première journée.

Le deuxième jour, les évêques ont partagé entre eux les différents projets en cours dans le contexte de l’Année de la Miséricorde. Une attention particulière a été accordée au sujet de la miséricorde dans le document d’Aparecida. Comme l’a souligné un des participants, « le but est de révéler la présence de Dieu et d’encourager les prophètes de la miséricorde ». À mesure que l’année s’écoulera, les deux Conférences et le CELAM produiront des ressources pour aider les gens à vivre leur foi d’une manière pratique tous les jours.

La dernière matinée a été consacrée à une prière commune.

La Rencontre des évêques de l’Église en Amérique fait partie d’une série de réunions informelles, connue auparavant sous le titre de Rencontre interaméricaine des évêques. Elle a lieu tous les deux ou trois ans depuis 1967 et a pour but de promouvoir l’unité de l’Église dans l’hémisphère occidental. Cette année, la rencontre a été organisée par la CECC.