Escalade dans le conflit au Moyen-Orient : message du Comité des droits humains de la CECC

mardi le 18 juillet 2006


Alors que se poursuit l’escalade dans le conflit au Moyen-Orient et que les populations civiles subissent, impuissantes, les tirs croisés des belligérants, la communauté internationale ne réussit pas encore à s’unir pour mettre fin aux combats. Nous en appelons au gouvernement du Canada pour qu’il use de toute son influence pour favoriser la concertation entre les dirigeants politiques en vue de l’instauration rapide d’un cessez-le-feu. Le dialogue et la médiation font partie des valeurs de notre société canadienne; ces traits d’identité devraient guider l’intervention du Canada pour aider à la résolution du conflit.

Il est impératif que les droits et les conventions internationales soient respectés par toutes les parties en présence de manière à garantir la protection et la sécurité de la société civile présente au Moyen-Orient. Il est urgent que cessent les actes de violence et toutes formes de représailles qui portent atteinte aux populations innocentes et sans défense.

Aussi, en union avec le pape Benoît XVI qui « invite les Églises locales à prier tout spécialement pour la paix en Terre Sainte et au Moyen-Orient », nous enjoignons tous les catholiques du Canada à prier Dieu afin que soit établies la concorde et la protection des personnes les plus vulnérables et des victimes innocentes. Nous incitons les dirigeants politiques à engager un dialogue en vue d’une résolution pacifique de ce conflit.

Mgr Roger Ébacher,
Archevêque de Gatineau et
Président du Comité des droits humains

Lien :

 


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
salvas@cecc.ca
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048