Réaction sur le décès du Frère Roger, fondateur de la communauté de Taizé

vendredi le 19 août 2005


La Conférence des évêques catholiques du Canada, à l’instar de nombreuses personnes et communautés dans le monde, veut exprimer sa consternation devant la mort tragique du Frère Roger, fondateur de la communauté œcuménique de Taizé en France, assassiné le 16 août 2005, alors qu’il participait à la traditionnelle prière du soir, à Taizé.

Le Frère Roger avait su toucher le cœur de millions de personnes en témoignant, tout au long de sa vie, de la puissance transformatrice de la réconciliation et de la paix dans le Christ.

Son enseignement et son témoignage œcuménique avaient été louangés par le Saint-Siège. Son incroyable influence auprès des jeunes du monde entier a été une source d’inspiration pour l’Église catholique du Canada, alors qu’elle préparait la Journée mondiale de la jeunesse 2002. La communauté monastique, fondée au siècle dernier, dans les années ’40, demeure un signe marquant de la pertinence de la vie religieuse et communautaire dans ce troisième millénaire.

Mgr Mario Paquette, P.H.
Secrétaire général
Conférence des évêques catholiques du Canada


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
salvas@cecc.ca
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048